Ambassade du Portugal en Belgique

Ministère des Affaires Étrangères

Histoire

Tile panel Caravela (Jose Manuel)
Source: José Manuel

Le Portugal est l’une des nations les plus anciennes d’Europe, avec huit siècles d’Histoire et un mélange joyeux de peuples, cultures et traditions.

Avant 1143, année durant laquelle Dom Afonso Henriques a déclaré, à Guimarães, l’indépendance des royaumes de Leão et Castela, et est devenu le premier roi du Portugal, beaucoup de peuples étaient passés par là : phéniciens, grecs, carthaginois, romains, huns, souabes, alains, vandales et les peuples d’Afrique du Nord.

Une fois ses frontières définies, le Portugal a commencé à regarder vers l’intérieur. A la fin du XIIIème siècle, le roi Dom Dinis créa la prestigieuse Université de Coimbra, une des plus ancienne d’Europe. Dans le même temps, un chantier de construction de châteaux, palais et cathédrales, fut entrepris dans les grands centres ce qui permis de tracer le quadrillage de l’administration territorial. Cependant, le royaume était trop petit pour la grandeur des ambitions des monarques portugais qui ne réussirent pas à résister à l’appel de la mer.

C’est à ce moment-là, que débutèrent les grandes aventures de l’Humanité, les Découvertes, commanditées par le visionnaire Infante Dom Henrique. Au cours du XIV, XV et XVIème siècle, les caravelles portugaises naviguèrent jusqu’en Afrique, le lointain Orient et les profondeurs du continent Sud-Américain. Ils conquirent des terres, amassèrent des richesses et firent souffler un vent nouveau sur l’Europe grâce aux choses inédites qu’ils ramenaient avec eux. C’est, sans doute, le début de la globalisation.

Le petit royaume était alors devenu le plus grand empire du monde. Au Portugal on trouvait des savants, des mercenaires, des scientifiques et des peintres, des commerçants et des poètes, des esclaves et des princes. Cependant, le pouvoir et la richesse ont culminés avec la tragique mort du jeune roi Dom Sebastião, lors de la bataille d’Alcácer Quibir, au Nord de l’Afrique. Le trône, alors vide, fut occupé par des rois espagnols qui unirent les deux Etats pendant 60 ans.

En 1640, c’est le portugais Dom João IV qui devient roi et restaure l’indépendance. Au XVIIIème siècle, Dom João V, roi absolutiste et amoureux des arts, ordonné la construction à Mafra d’un grandiose couvent-palais et d’un aqueduc appelé Águas Livres à Lisbonne. C’est suite à un tremblement de terre dévastateur, en 1755, que la capitale du royaume luxueuse et exotique disparue complètement. Ce fut le Marquês de Pombal, ministre du roi Dom José, qui inventa la nouvelle Lisbonne, monumentale et mieux préparée aux caprices de la nature.

Au début du XIXème siècle, les troupes de Napoléon envahirent le Portugal et la Cour s’exila au Brésil. Treize après, lors de son retour, les monarques trouvèrent un pays affaiblit par les années de guerre. Les idées républicaines gagnaient de plus en plus de terrain, ce qui aboutit en 1910 à l’instauration de la République.

Après une période trouble à laquelle il faut ajouter la participation portugaise à la 1ère Guerre Mondiale, a surgit le Nouvel Etat d’António Oliveira Salazar, dictateur qui gouverna le pays d’une main de fer pendant presque un demi-siècle.

Le 25 avril 1974, la « Révolution des œillets »a rendu la liberté et la démocratie au peuple portugais, procédant dans le même temps à une décolonisation en Afrique.

A nouveau dans ses frontières originales, le Portugal décide alors de se tourner vers l’Europe. En 1986, le pays adhère à la CEE. Dès lors, les portugais ont participé avec enthousiasme à la construction de la nouvelle Europa, sans pour autant oublier son Histoire, son caractère et ses traditions.

In website of the Portuguese Presidency of the EU 2007